Comment defiscaliser : quelles sont les meilleures solutions pour payer moins d’impôts ?

AccueilAstuces AdministrativesComment defiscaliser : quelles sont les meilleures solutions pour payer moins d'impôts...

N’importe quel contribuable s’est déjà demandé comment faire pour payer moins d’impôts. Dans une époque où absolument tout doit être déclaré au fisc et où la pression fiscale prend de plus en plus d’ampleur, trouver une réponse à cette question devient primordial.

Mais il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver quand on constate qu’il y a énormément de manœuvres de défiscalisation possibles.

La multiplication des options ainsi que les divers changements opérés chaque année contribuent à rendre la tâche pour le moins complexe.

Comment défiscaliser en investissant dans l’immobilier ?

Parmi les multiples démarches que vous pourrez entreprendre pour baisser vos impôts, l’investissement immobilier représente dans la majorité des cas la solution de défiscalisation la plus intéressante. Dans ce secteur, il existe différents dispositifs dédiés à la baisse d’impôts, on retrouve parmi eux :

  • La loi Pinel : succédant à la loi Duflot, la loi Pinel a ; a attiré les investisseurs vers le marché de l’immobilier neuf. Montrant davantage de souplesse et de bénéfices que le dispositif qui le précédait, il est plus cohérent avec la réalité du terrain. Un investisseur qui désire recourir à ce dispositif sera amené, après l’achat d’un logement neuf qui répond à la norme BBC, à s’engager à le louer sur une durée de 6, 9 ou 12 ans. Selon la durée choisie, la somme de la baisse d’impôts s’élèvera à 12, 18 ou 21 %. Cette loi est encore plus avantageuse en outre mer avec des réductions d’impôts de 23, 29 ou 32 %.
  • Le dispositif Malraux : ce dispositif permet aux investisseurs de baisser leurs impôts en suivant un calcul sur une charge de travaux à assurer. Avoir recours à ce procédé offrira aux personnes concernées par l’impôt sur le revenu et qui désirent investir dans un bien réhabilité, de réduire leurs travaux dans un plafond de 100 000 €; annuellement. Ceci à condition que le logement impliqué se localise dans une zone sauvegardée.
  • Le déficit foncier : les contribuables seront aussi en mesure de se servir des procédés qui ne sont pas des niches fiscales, mais qui restent utiles pour une baisse des revenus imposables. Le principe de ce système est de diminuer, tous les ans, l’ensemble des charges reliées à un investissement locatif. Le propriétaire d’un bien se retrouve en déficit foncier quand ses revenus fonciers ne dépassent pas ses frais immobiliers. Ainsi, il sera en mesure de réaliser une baisse de déficit des revenus imposables atteignant 10 700 €;.

Quelles sont les techniques de défiscalisation originales ?

On peut avoir recours à des solutions atypiques pour baisser ses impôts, comme :

  • Transférer les revenus vers ses descendants
  • Faire des donations
  • Investir dans une PME